Apple ne passe pas complètement aux chipsets ARM

Selon un article de Bloomberg, Apple pourrait travailler sur trois nouveaux modèles Mac pour cette année. Tous les trois pourraient avoir un coprocesseur ARM pour améliorer la sécurité. Cependant Apple ne passe pas complètement aux chipsets ARM. Il y aura toujours un processeur Intel dans chaque Mac, mais avec un second processeur ARM.

Actuellement, le MacBook Pro dispose d’une puce T1 tandis que l’iMac Pro dispose d’une puce T2. Sur le MacBook Pro, le coprocesseur ARM gère le capteur Touch ID et la barre tactile.

De cette façon, votre empreinte digitale n’est jamais stockée sur le disque SSD de votre ordinateur portable – elle reste sur l’enclave sécurisée T1. Le processeur Intel obtient seulement une réponse positive quand une empreinte digitale est validée.

L’iMac Pro va un peu plus loin et utilise le T2 pour remplacer de nombreux contrôleurs discrets. Le T2 contrôle vos haut-parleurs stéréo, votre microphone interne, les ventilateurs, l’appareil photo et le stockage interne. Le coprocesseur peut crypter des données en temps réel. Et lorsque vous démarrez l’appareil, le T2 valide d’abord l’intégrité du système avant de le remettre au processeur Intel.

Tout le monde sait déjà qu’Apple travaille toujours sur un tout nouveau Mac Pro. Et il serait logique d’inclure un coprocesseur ARM sur cette machine de bureau haut de gamme. Mais il semble que l’entreprise souhaite utiliser des coprocesseurs ARM dans toute la gamme.

Macbook Air mis a jour ?

Bloomberg pense que deux modèles d’ordinateurs portables auront un coprocesseur ARM cette année. Pourrait-il être un MacBook Retina 12 pouces mis à jour et un nouveau MacBook Air ? On ne sait toujours pas si le MacBook Air sera à nouveau mis à jour. Dans tous les cas, les nouveaux modèles Mac équipés de coprocesseurs ARM seront beaucoup plus résistants aux logiciels malveillants.