Cinquante-trois secondes de gloire

Airbus a effectué le premier vol d’essai réussi de son avion électrique à décollage et atterrissage verticaux Vahana (eVTOL) le 31 janvier. À 8 h 52, le véhicule  a atteint une hauteur modeste de cinq mètres avant de descendre en toute sécurité. Le vol auto-piloté n’a duré que 53 secondes.  Cependant cela n’est qu’un début pour les projets de mobilité «taxi volant».

Airbus réaffirme son souhait de construire une flotte d’avions eVTOL autonomes.L’objectif est qu’ils puissent être utilisés pour voler d’un toit à l’autre dans des villes denses où le trafic est souvent à l’arrêt. Le projet a été lancé au début de l’année 2016 comme l’une des premières activités de  (prononcé «A cube»), sa filiale basée à Silicon Valley. (Vahana est un mot sanskrit qui se réfère au véhicule ou à la monture d’un dieu.)

Une vidéo du concept

Le démonstrateur grandeur nature, baptisé Alpha One, devait initialement prendre son envol d’ici la fin de 2017. Le véhicule a récemment été déplacé de Californie vers un nouveau centre d’essais en vol à Pendleton, en Oregon. A³ a déclaré qu’il prévoyait d’avoir une version prête pour la production d’ici 2020.